13 janvier 2007 6 13 /01 /janvier /2007 21:13

 

Sur notre exploitation la sélection des animaux pour leur aptitude à la traite et leur suivi est très importante, c’est un travail quasi quotidien où l’expérience de l’éleveur et sa rigueur sont primordiales c’est en étroite collaboration avec les techniciens d’élevage que les résultats techniques et économiques  progressent.

.

1 les échographies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elles sont faites sur demande de l’éleveur

Celles-ci permettent  de connaître (minimum 60 jours) après l’accouplement les brebis pleines  et de les séparer de celles qui  ne mettront pas bas et ainsi de pouvoir mieux alimenter les brebis pleines

Et en contre partie de diminuer l’alimentation de celles qui ne portent pas d’agneaux (exemple : supprimer la céréale et donner un foin de qualité inférieure)

On peut réaliser des économies d’alimentation  et prévoir les brebis à vendre si deux années de suite elles n’ont pas agnelé, ainsi  on prévoit les brebis qui seront effectivement traite

On bloque les brebis pour qu’elles soient calmes.

 

 On applique un gel sur la sonde de l’échographe et, à travers la peau de la brebis on voit sur l’écran la silhouette de l’agneau et donc on peut définir le stade de gestation (l’interprétation de l’image demande une très grande habitude).

 

 

 

 

Images d’échographies

 

 

 

 

 

2  Le contrôle laitier

 

Il permet de connaître la quantité de lait produit par une brebis

 C’est pendant la traite du matin que le lait est mesuré

Il y a 7 contrôles repartis de décembre a juin

On peut déterminer les rations journalières des brebis (celles-ci sont adaptées à la production des brebis)

Une moyenne (lait / brebis) est établie,  elle permet de se situer par rapport aux années précédentes. Elle donne aussi une idée de la production totale qui sera réalisé  durant la campagne laitière

On peut le cas échéant augmenter les rations ou les minorer

Le but étant de produire au meilleur coût mais pas forcement le plus possible

C’est une bonne gestion du troupeau  et de son alimentation qui fait la différence

La valeur génétique des animaux est aussi prépondérante

Des limitations de production sont  appliquées à chaque éleveur.  

 

 L’installation des éprouvettes

 

 

Au fur et à mesure les éprouvettes se remplissent

 

 

Il ne reste plus qu’à lire la quantité de lait (c’est un volume de lait)

  

Des prélèvements en vu d’analyse son effectués pour connaître la richesse du lait sur les jeunes brebis,  ainsi on peut savoir celles qui ont le lait le plus riche  

Ces analyses aident à la sélection des brebis

 

 

 

 

 

 

 

Tous les paramètres sont enregistrés dans un ordinateur portable

 

Numéro de la brebis

Quantité de lait

Numéro d’échantillon

 

 

 

 

Ces informations seront ajoutées aux autres contrôles on aura ainsi en fin de traite la production de chaque brebis

 

Partager cet article

Published by Jacques Mouls - dans LA VIE DES BREBIS
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : une exploitation agricole en brebis laitieres et agneaux calmels et le viala 12400
  • une exploitation agricole en brebis laitieres et agneaux   calmels et le viala 12400
  • : TRAVAIL SUR UNE EXPLOITATION AGRICOLE EN BREBIS LAITIERE POUR LA FABRICATION DU ROQUEFORT EN AVEYRON FRANCE calmels et le viala (EN RACE LACAUNE LAITIERE)
  • Contact

TOTAL VISITEURS DU SITE

Rechercher

ACHETER DES BREBIS LACAUNES

BREBIS ET AGNELLES 
CONTACT POUR COMMANDES
GEB . R . O
Groupement des Eleveurs de Brebis du Bassin de Roquefort
La pommière Lauras
12250 Roquefort
 Mail du responsable : dgrasset@ragt.fr

TEL: 05 65 59 91 27
..............................................................

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog